Publicité

Début d'année difficile pour le marché automobile français

En réalisant une comparaison avec le début de l'année 2011 qui avait été le plus élevé depuis 10 ans, le marché automobile français constate une diminution signifiante des commandes en ce début d'année 2012. D'après le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), les immatriculations ont connu une baisse de 20,7% en données brutes soit  147,143.

Photo Début d'année difficile pour le marché automobile français

Les deux constructeurs français, Peugeot citroën et le groupe Renault ont connu une chute spectaculaire.  La baisse des immatriculations de PSA Peugeot citroën est 27,4% et celle du groupe Renault est 32,7%.

Pour y faire face, une semaine de chômage partiel est prévue par SPA   pendant ce mois de février ou Mars  pour plus de 20. 000 salariés afin de diminuer les stocks.

Jusqu'à quand la guerre des prix?

De son côté, les constructers allemands,champions du haut de gamme n'ont pas de problème. Ils augmentent toujours leurs immatricuations: en janvier, leurs immatriculations ont augmenté de 18%pour le Volkswagen, de 16% pour BMW. Les ventes du japonais aussi ont progressé contre celles des américains Ford, general Motors, du japonais Toyota, de l'italien et du coréen Hyundai qui ont décru. Ainsi, les groupes risquent de proursuivre la guerre prix qui est loin d'être eternelle, afin de relancer leurs ventes.

Dans ce cas,"les lancements des nouveaux modèles des constructeurs fançais, la 208 et la nouvelle Clio pour Renault, auront une importance considérable" a déclaré Flavien Neuvy, responsable de l'observatoire Cetelem.  Le Peugeot 208 qui sera commercialisé au printemps espère vendre 400. 000 unités en europe. Mais le Clio sera mis en vente à l'automne. Selon toujours ce responsable, "c'est le coeur de leur gamme et de leur vente" pour qui ces voitures pourraient autoriser les français de relancer les ventes, surtout les ventes aux particuliers qui ne cessent de baisser.

Jessica

2557 visites

01-01-2012